Traitement de gencives (parodontie)

maladies gencives scaled

La gingivite

La gingivite est une maladie très répandue qui est causée par l’accumulation de plaque et de tartre sur les dents, ce qui provoque l’inflammation de la gencive.
Elle atteint aussi bien les adultes que les enfants et les adolescents.
Les symptômes de la gingivite sont très faciles à détecter :

  • les gencives se gonflent, deviennent rouges et ont un aspect lisse ou brillant;
  • les gencives saignent lors du brossage de dents, lors de l’utilisation de la soie dentaire ou encore spontanément sans raison apparente;
  • l’apparition de poches parodontales (espaces entre la gencive et les dents) est également possible dans certains cas;
  • on note une mauvaise haleine (halitose) persistante, même après le brossage des dents.

La parodontite

La parodontite est une gingivite qui n’a pas été traitée ou qui a été détectée à un stade tardif. Elle atteint donc le parodonte (tissus qui soutiennent les dents). Elle représente le stade le plus avancé de la maladie des gencives et elle est grave car les dégâts qu’elle cause sont irréversibles. Le résultat le plus probant est la perte des dents entourées du parodonte atteint par la maladie.

Les dommages de la parodontite sont associés aux poches parodontales qui se forment autour des dents où le tartre s’est accumulé. Avec le temps, les bactéries présentes dans ces poches détruisent le parodonte, et plus particulièrement, le ligament parodontal et l’os alvéolaire. Ce faisant, les dents se déchausseront peu à peu, ce qui pourrait les faire paraître plus longues.

gingivite exemple
maladie gencives parodontite

Les dents deviendront ensuite mobiles et tomberont éventuellement si aucune intervention par un professionnel de la santé dentaire n’est effectuée. La mobilité d’une ou plusieurs dents est ce qui amène habituellement un patient à consulter son dentiste plutôt que la douleur qui n’est généralement pas présente à ce stade de la maladie.

Plusieurs facteurs peuvent favoriser l’apparition de la parodontite :

  • la quantité et le type de bactéries se trouvant dans les poches parodontales;
  • la présence de certaines maladies qui influencent l’efficacité du système immunitaire du patient et sa capacité à combattre l’infection bactérienne qui s’est installée;
  • la génétique;
  • le tabagisme;
  • le diabète.

Mesures préventives

La gingivite et la parodontite peuvent se prévenir par des moyens simples :

  • IMPORTANT : contrairement à ce que la plupart des gens pensent, il faut passer la soie dentaire AVANT de se brosser les dents car lorsque la soie dentaire sort de l’espace interdentaire, elle risque de propulser des débris de nourriture et des bactéries sur les dents;
  • Brossage de dents : il doit s’effectuer au moins deux fois par jour, idéalement après les repas mais surtout avant de se coucher le soir afin d’enlever la pellicule créée par les bactéries avec les dépôts alimentaires accumulés durant la journée;
  • Soie dentaire : la soie dentaire, lorsqu’elle est passée correctement une fois par jour, idéalement au coucher, permet de déloger des débris alimentaires et des bactéries qui se trouvent entre les dents, endroits difficilement atteignables par la brosse à dents. Pour en faire bon usage, c’est préférable de l’enrouler autour des majeurs ; ça vous donnera plus de dextérité;
  • Arrêt du tabagisme : fumer augmente considérablement le risque de développer des maladies parodontales.
soie dentaire et brosse a dent 1000

La récession gingivale

Lorsqu’il manque une quantité importante de gencive attachée autour d’une ou de plusieurs dents, la survie de ces dents est en péril. Cette condition est la récession gingivale, aussi appelée déchaussement dentaire. La récession gingivale peut causer, dans les cas les plus sévères, la perte de dents si le niveau de gencive attachée est inadéquat et qu’une trop grande partie de la racine dentaire est exposée.

La récession gingivale peut se produire à la suite d’une maladie de gencive ou dans de nombreux autres cas, un brossage de dents inadéquat (trop vigoureux , utilisant une mauvaise technique ). Pour améliorer cette condition une greffe gingivale peut être réalisée comme illustré dans l’image ci-contre.

Visites régulières chez le dentiste

Une visite annuelle est essentielle et parfois, une fréquence plus régulière peut être recommandée pour les individus dont les gencives et les dents posent des défis particuliers.

  • Durant cette visite de contrôle, un examen clinique est effectué afin d’évaluer la qualité des dents et des gencives. Des radiographies sont également prises pour permettre au dentiste d’obtenir des informations supplémentaires sur les dents et les structures avoisinantes qui ne sont pas visibles à l’œil nu;
  • Si du tartre s’est accumulé sur les dents, un détartrage professionnel est effectué. Pour éviter qu’il ne revienne trop rapidement, des conseils peuvent être prodigués par l’hygiéniste ou le dentiste;
  • Il est important pour les femmes enceintes de faire examiner leur bouche par un professionnel de la santé dentaire au moins une fois durant la grossesse.

La greffe gingivale

Une greffe gingivale peut être effectuée pour redonner une quantité suffisante de gencive autour des dents ou autour des racines de dents dénudées par le déchaussement. Parlez en à votre chirurgien dentiste qui saura vous conseiller et vous diriger le cas échéant vers le bon professionnel.

Le taux de succès des greffes de gencive est très élevé. Les effets bénéfiques de ces greffes perdurent pendant de nombreuses années selon les conditions de santé.

Jeunes adultes

La gingivectomie

La gingivectomie est une procédure chirurgicale qui consiste à enlever une partie de la gencive. Elle est effectuée sous anesthésie locale et n’entraîne habituellement pas de complications.

De récentes techniques permettent de faire des gingivectomies mineures à l’aide d’un laser à tissus mous, ce qui occasionne encore moins d’inconfort et de complications post-opératoires pour le patient.

Couple

La gingivoplastie

La gingivoplastie est une intervention chirurgicale mineure ayant pour but de remodeler le contour de la gencive. Elle permet de rendre un sourire plus attrayant et harmonieux et de compléter une gingivectomie qui, à elle seule, ne donnerait pas des résultats optimaux.

Une anesthésie locale est nécessaire pour effectuer une gingivoplastie et un laser à tissus mous peut être utilisé. Les complications sont rares et les inconforts post-opératoires sont minimes.

La gingivoplastie est souvent utilisée dans le cadre d’un traitement orthodontique afin de finaliser l’esthétisme du sourire. En effet, en déplaçant des dents ayant des couronnes de différentes longueurs, il se peut que la ligne du sourire ne soit pas optimale à cause de la gencive qui contourne les dents de façon irrégulière.

Un professionnel de la santé dentaire peut également faire appel à la gingivoplastie dans le cadre d’un traitement de maladies des gencives. Dans ce cas, elle permet de redonner à la gencive une forme normale après avoir traité l’os alvéolaire déformé, endommagé ou nécrosé.

sourire familles 6 1000
Nouveau patient