Extraction dentaire et dents de sagesse

 

extraction

L’extraction est le terme employé pour dire enlever ou « arracher » une dent. On dit « simple » parce que l’acte de retirer la dent n’implique pas de modifier la gencive ou l’os sous-jacent à la dent à retirer. Le dentiste évaluera la ou les dents à extraire selon plusieurs paramètres dont :

  • Leur position;
  • L’espace disponible pour les atteindre (ouverture de la bouche);
  • La santé des tissus et la présence d’infection au pourtour;
  • La présence de maladie carieuse sur les dents à traiter ou sur les dents adjacentes;
  • La présence de restaurations sur les dents à traiter ou sur les dents adjacentes;
  • La présence de fissures ou fractures sur les dents à traiter ou sur les dents adjacentes;
  • La présence de maladie de gencive (parodontie) au pourtour.

Le dentiste déterminera alors si ces dents peuvent être considérées comme étant des extractions « simples » ou « complexes».

Dent de sagesse incluse

En raison de leur position, les dents de sagesse peuvent occasionner différents problèmes tels que des infections et des kystes. Une dent qui se dirige sur les racines de la dent adjacente plutôt que de sortir en position droite causera une pression, potentiellement un abcès, de même que la détérioration, voire la perte de la dent voisine, tout en demeurant enfouie dans la mâchoire. Dans ce cas-ci, nous la qualifions de dent incluse. Cette situation représente un potentiel de dommage et de douleur sournois puisque rien ne paraît à l’œil nu.

Solution

À la suite de l’évaluation par votre dentiste, il est possible qu’il vous soit recommandé de conserver vos dents de sagesse en bouche si leur position ne pose pas problème. Cette recommandation est toutefois conditionnelle à ce qu’un suivi régulier et une hygiène dentaire impeccables soient maintenus. Selon le potentiel de risque de garder vos dents de sagesse en place, une surveillance accrue et, parfois, une extraction seront nécessaires.

Extraction 2
Nouveau patient